Objectifs de janvier : bilan + Objectifs de février

, , 4 comments
Source

En janvier

1. Limiter les dépenses à un plafond raisonnable
Un petit dérapage contrôlé à déplorer, sinon, je suis à peu près dans les clous.
Objectif atteint à 80 %

2. Résilier un ancien abonnement téléphonique de mon père
Fait, c’était pas le défi du siècle non plus, mais ça devait être fait !
Objectif atteint à 100 %

3. Réparer un sublime verre japonais en céramique avec la méthode du kintsugi
Fait, mais le résultat n’est pas à la hauteur de ce que je devrais pouvoir faire avec une main plus sûre et une première expérience ; non pas que le niveau aurait été beaucoup plus élevé, mais j’aurais quand même dû faire un essai avec une pièce d’une moindre valeur pour me rendre compte du temps de séchage de la colle et de ce genre de petits détails. Quoi qu’il en soit, le kit, lui tient ses promesses !
Résultat en photo :

Je suis d’accord : ça ressemble plus
à une balafre dorée…
Objectif atteint à 100 %

4. Acheter une théière Bodum en soldes pour remplacer celle que j’ai cassée
Oh oui ! Non seulement je l’ai achetée soldée, mais en plus c’est un modèle initialement moins cher que celui que j’ai, avec un filtre en plastique et non en fer. Mais je m’en fiche, puisque ce que j’ai cassé, c’est la base en verre. Du coup : 10 € la théière.
Objectif atteint à 100 %

5. Lancer un Tumblr sur les chemises moches dans les mangas
Ouiii, ouiii, ça vient, mais je manque toujours d’images, la faute aux contraintes trop contraignantes que je me suis imposées : mangas que j’ai lus, pas de scans récupérés sur le Net, etc. Du coup, c’est artisanal, c’est cousu main, c’est lent. Mais ça vient !
Objectif  reporté

6. Continuer de visionner les films de Spike Lee
Peut-être ce week-end ! Mais ce ne sera pas TOUT, évidemment.
Objectif à poursuivre

C’est l’occasion de tester l’intégration des photos Instagram sur le blog… Si ça ne marche pas, rendez-vous ici et .
En tout cas, même si j’en ai raté un bout, j’ai trouvé cette expo intéressante et agréable pour les yeux. J’avoue ne pas avoir trop vu l’aspect « street art » évoqué, mais c’est peut-être justement dans le bout raté. Chouette expo municipale, en somme.




Une publication partagée par Shermane (@sherm_anexx) le

Objectif atteint à 100 %

8. Faire réparer le lave-vaisselle
Ma vie est tout à fait passionnante : c’est fait. Cette fois, c’était la pompe qui nous avait lâchés. Je pense que c’est la dernière fois que je le ressuscite, car on en est à près de 300 € de réparation. Mais j’espère que cette 3e vie sera longue : on a appris l’existence du liquide de rinçage, qu’on n’avait ja-mais mis (!) ! On redécouvre nos verres transparents sous un autre jour…
Objectif atteint à 100 %

9. Ranger le contenu de ma tête de lit
Fait en tout début de mois et retrouvé une paire de chaussettes, des câbles, une brosse à dents jetable et un vieux portable… Je crois que mon moi somnambule est agent secret ou quelque chose comme ça.
Objectif atteint à 100 %


Bonus
  • Je suis repassée au débit immédiat pour ma carte bancaire et je pense que ça va m’inciter à dépenser moins, rapport au fait que je n’aurai pas à attendre la fin de mois pour être débitée (certes, c’est la définition même du débit immédiat).
  • J’ai donc changé de bureau, un objectif sympa et lointain qui est devenu en quelques jours une nécessité vitale. Comme quoi, fin 2017, au moment de définir cet objectif, je sentais déjà que quelque chose clochait.
  • Les tasses et thés sont de nouveau rangés. L’espace n’est toujours pas optimal et les risques de chute restent élevés, mais enfin, ne chipotons pas.
  • Mon père nous a embarqués, la maison de toilette des chats, la poubelle et moi, faire un tour à la station de lavage pas loin de la maison pour faire prendre une douche à pression à tout ce matériel. Qui pue moins, mais j’ai laissé sur place la grille sur laquelle les chattes se décrassaient les papattes au sortir de leur toilette, bien qu’elles ne devraient pas être trop traumatisées. Au pire, ce sera l’occasion de renouveler leur maison, qui a bien 4 ans.
  • Enfin, j’ai acheté des recharges pour mon journal Midori, auquel je compte adjoindre un bullet journal, comme tout le monde. Je me suis rendu compte qu’en l’adaptant à ma sauce – c’est bien là l’avantage du bullet journal, après tout – je ne devrais pas passer un temps infini à faire de jolies décorations superflues et en plus, en ayant mes journaux dans mon bureau, je pourrai écrire plus spontanément et plus facilement pendant le boulot et non le soir avant de dormir, les paupières lourdes et les mains faibles.

En février
  1. Limiter mes dépenses
  2. Prendre RDV avec ma comptable
  3. Essayer de marcher et/ou de faire du vélo les jours où je ne vais pas à la piscine
  4. Emmagasiner du vocabulaire japonais
  5. Réorganiser mes flux RSS
  6. Recaler le réfrigérateur pour qu’il soit moins bruyant
  7. Faire l’exposition « Les mousses, sentinelles de la pollution » 
  8. Ainsi que celle d’Odonchimeg Davaadorj
  9. Acheter éventuellement un pont de bain (…)
  10. Essayer de ne pas craquer pour n’importe lequel de ces pin’s

4 commentaires:

  1. Je note cette expo sur les mousses: le sujet me plait bien!
    Quant au bullet journal/journaux intimes/comptes-rendus quotidien etc. je pense que pour s'y tenir il faut savoir finalement se connaître. Pour moi, après diverses expériences, je me rends que quelques bases ordonnées sont un indispensable, mais qu'il faut que je puisse moduler au maximum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, dans ce cas, on pourrait aller la faire ensemble, cette expo, à ta prochaine fois à Paris ^^

      Supprimer
  2. Elle semble super belle cette expo à l'institut des cultures d'islam.
    J'ai hâte d'essayer le kit kintsugi, mais poir cela, je vais tricher. Si normalement la philosophie du truc c'est de faire revivre un objet cassé, je vais certainement acheter qqch de neuf pour le casser... sauf à ce que je trouve mon bonheur en brocante ! En tous cas, le kit que tu m'as offert à suscité des convoitises !
    Convoitise comme moi avec ces pins...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, très esthétique, bien que pas très renseignée !
      Haha, pourquoi pas casser un vieux truc, oui. Je n’ai pas cassé grand-chose qui soit réparable, donc quand ça a été le cas de la tasse, c’était l’aubaine !
      Haha oui hein, pour les pin’s, je me demande si on pourrait pas faire une commande groupée (si et seulement si on craque) car la créatrice vit en Australie.

      Supprimer