Source : Chabe Escalante
Cette semaine…

Lundi : obtenir de ma comptable mon C.A. et mon bénéfice | et pouvoir déclarer mes revenus | en réservant un massage par téléphone, entendre mon interlocuteur me demander si j’attendais un « heureux événement » | déjeuner bon et assez léger | passer un après-midi productif chez Kodama qui a le bon goût d’être ouvert le lundi | rentrer de chez mes parents avec des plans de voyage pleins la tête et ma vieille PS2 dans les mains

Chez Banoi
Chez Banoi
 
Mardi : recevoir des compliments sur des traductions | prendre un malin plaisir à lire les commentaires rageurs sur ma piscine | après 3 jours sans eau chaude, prendre un chouette bain aux camélias grâce à Malena



Mercredi : sachant que je n’aime pas traduire les CV et que mes connaissances juridiques sont nulles, quelle était la probabilité qu’un CV d’avocat de six pages se glisse dans mes fichiers à traduire ? | aller chasser le stress subséquent et la morosité latente à la piscine

Otak, au bord du gouffre

Jeudi : prendre le premier repas sur le balcon de l’année | avec monsieur, parler d’une longue promenade en bords de Marne avant de nous rendre à l’évidence : ce qu’on veut avant tout, c’est glandouiller au lit

Vendredi : laisser sans sourciller un mot allemand au milieu de ma traduction | finir par le repérer au bout de la énième relecture | recevoir déjà le paiement d’un client | passer à la chouette librairie Millepages | nous offrir des sushis, et même, un peu trop de sushis | et terminer dare-dare la merveilleuse saison 2 de Master of None, qui fait une entrée remarquée dans mon top 10 des séries télévisées

Samedi : faire l’accueil pour une réunion de travail que j’espère productive | récupérer des mangas en chinois que j’ai hâte de lire | me faire offrir un bel éventail de Kyôtô | mais en attendant, engloutir tous les volumes de Miss Marvel achetés la semaine dernière


Iromen de Yumi Tamura (Basara, 7 Seeds)
et Yume no shizuku, kin no torikago de Chie Shinohara (Anatolia Story, inédit en France)

Dimanche : puisque je n’ai pas gagné le chouette concours de L’Osmanthe, aller tester la VG Pâtisserie et ses créations végétaliennes chez L’Osmanthe quand même car VG ferme tôt | ramener un chouette gâteau chez mes parents pour la Fête des Mères | rentrer me préparer à ma semaine de congés-travail (si si, programme chargé) | et terminer la saison 2 de The Expanse

Fraise, rhubarbe, pistache et nougatine
ont un peu souffert de la chaleur ^^"
Sur ce, je vous souhaite
une semaine pas-trop-chaude !
Source

Cette semaine…

Source

Fin avril, La Petite Banane a parlé du projet Ab Origine Fidelis du photographe Olivier Vinot. À travers 1 000 portraits de personnes asiatiques ou d’origine asiatique, ce dernier souhaite montrer la diversité des visages d’Asie de l’est et du sud-est. En découvrant ce projet, je suis enchantée et me dis qu’il faut absolument que je le suive. Puis, une idée saugrenue traverse mon esprit : et si, pour une fois, je participais au lieu de simplement regarder ? Après tout, j’ai un visage asiatique du sud-est à ma disposition (oui, le mien, bien sûr). Alors, après avoir mis en sourdine mon instinct conservateur face à toute exposition de ma trombine, je décide d’être un peu moins voyeuriste passive et de m’inscrire au projet.
Source inconnue

Cette semaine…


Source

Cette semaine…

Source

En avril…


Source
Avec seulement un mois de retard, voici mes lectures de mars, et en prime celles d’avril ! En mars, j’ai l’impression d’avoir fait du surplace car si j’ai commencé pas mal de romans et d’ouvrages culinaires, je ne les ai finis qu’en avril alors que j’avais vraiment hâte d’en parler. Ce n’est donc pas plus mal que je présente tout d’un coup !

Source

Cette semaine…

Lundi : suer sur une traduction mêlant randonnée et SF (!) | ne pas tellement apprécier qu’on me presse pour régler une affaire familiale | avec tout ça, déjeuner à 16 heures | passer chez mes parents | qui me racontent leur vote (fallait pas…)


Mardi : réussir à me mettre dans tous mes états à cause des tracas administratifs de la veille | piétiner dans ma traduction du jour | et être rassurée par le retour sur celle de la veille | être trop malade pour aller à la piscine | regarder un documentaire sur les tampons hygiéniques | et mettre 10 bonnes minutes à comprendre qu’il n’y a aucun problème avec le volume, juste des boules quiès enfoncées dans mes oreilles

Mercredi : me rendre compte que j’ai perdu 2 kg en trois jours (!) | commencer à travailler à 10h30 seulement | et me mettre évidemment bien en retard | hésiter à participer à un projet photographique axé sur les Asiatiques | rejoindre Malena et dîner avec elle au Paradis du fruit | recevoir de magnifiques sachets de sels de bain et une boule à thé en forme d’hippopotame : merci encore !

  


Jeudi : savoir que ma comptable va bientôt me remettre son « projet », enfin ! | voir Otak arracher la mousse de son arbre pour me l’offrir en guise de proie | me traîner encore cette fatigue | tenter de guérir avec un bon bain aux sels de bain au yuzu | et culpabiliser à mort de rater encore une fois le cours de japonais



Vendredi : groumpf, ce PC qui s’éteint tout seul aux moments les plus cruciaux | renouer avec le plaisir de la traduction en prenant mon temps | en établissant mes factures, avoir une pensée pour ce type qui m’avait dit que je ne vivrais jamais de la traduction, sauf si je me trouvais un riche mari | finir la semaine avec un sentiment d’accomplissement | voir mon cours d’aquagym annulé à cause d’« un caca dans le bassin », merci le mioche | nager pendant une heure à la place

Samedi : le nouveau tome du Château dans les étoiles ! | rentrer avec plein de nouveaux livres d’Ursula Le Guin | enfin un nouveau legging | trouver de la crème dépilatoire bio, youhou | nous atteler au bain annuel des chats | être trop concentrés pour enregistrer ce moment mais rétrospectivement, bien rigoler en nous disant que Scorpy n’a pas arrêté de couiner « mais l’amour ! » | commencer la série 12 Monkeys | rédiger le bilan de lectures de mars et avril

Otak version punk
Dimanche : réussir enfin à aller chez les beaux-parents | et rentrer à seulement minuit, un record !


Sur ce, je vous souhaite
une belle semaine !