Source
Ce billet m’est inspiré par celui de Morgan, « Extravertis, si vous saviez… », publié en mai dernier.

Source

Pendant mes (courtes) vacances, je n’aurai certainement pas le temps de publier de billets – puisque mon job à temps plein consistera à ne pas perdre mes parents –, mais j’ai déjà programmé un peu de lecture pour vous et si le réseau wi-fi le permet, je posterai sans doute quelques photos sur mon compte Instagram, sherm_anexx.

On se retrouve en novembre !

Tamina Beausoleil
(Musée des sciences de l’homme)

Cette dernière semaine avant les vacances…

Source

Je l’annonçais dans mes objectifs du mois : ce mois-ci, je lance un nouveau blog, L’Agent Thé.
Et comme son nom le laisse deviner, il parlera de thés, mais aussi de restaurants et de cuisine d’une manière générale.

Pour l’instant, il n’y a que des articles qui ont déjà paru ici et que j’ai retravaillés autant que possible, mais compte tenu de leur nombre – une petite centaine –, l’ensemble est loin d’être parfait, notamment à cause de ces maudites photos qui peuvent s’afficher dans le mauvais sens sur PC. J’en connais la raison (une propriété des photos prises avec l’iPhone), mais je ne parviens pas à réparer ce bug. Je vous demande donc un peu d’indulgence et de patience pendant ce galop d’essai !

C’est à partir du 23 octobre que vous aurez de nouveaux articles… Notez que cela tombe incidemment quand je serai loin et probablement sans beaucoup de connexion Internet pour observer les éventuelles réactions…

Concernant le nom de ce nouveau blog, il ne faut bien évidemment pas le prendre trop au sérieux et pour la petite histoire, il me vient d’un surnom dont j’ai hérité pendant mes années estudiantines et dont j’avais un peu honte, mais que j’ai décidé courageusement de recycler pour la petite touche d’humour. Ceux qui connaissent mon nom de famille comprendront. Ou pas, c’est pas bien grave.

Enfin, ce blog plus généraliste est né par pure nécessité de détacher ce blog personnel et nombriliste (qui reste mon principal support d’expression) de mes activités liées au thé et au collectif de passionnées et passionnés dont je fais désormais partie, Teasters. Il est possible que ces deux mondes se rencontrent, mais dans tous les cas, ce sera occasionnel et fortuit.

Bonne visite sur
L’Agent Thé !
Source
Suite de mes réflexions sur mes résolutions de l’année, après un premier et un deuxième bilans



Cette semaine…

Source

Mangas
  1. Golden Kamui 7, Satoru Noda ❦❦❦❦
  2. Gloutons & Dragons 2, Ryoko Kui ❦❦❦❦❦
  3. Dragon Seekers 4, Hideyuki Yonehara ❦❦
  4. Erased:Re, Kei Sanbe ❦❦❦
  5. March Comes In Like A Lion 4, Chica Umino ❦❦❦
  6. March Comes In Like A Lion 5, Chica Umino ❦❦❦
  7. Ma vie dans les bois 1, Shin Morimura ❦❦❦
  8. To Your Eternity 3, Yoshitoki Oima ❦❦❦❦❦
  9. Pline 4, Tori Miki & Mari Yamazaki ❦❦❦❦❦
  10. L’île errante 1, Kenji Tsuruta ❦❦❦
  11. À nos amours 2, J.-P. Nishi ❦❦❦❦❦
  12. La cantine de minuit 2, Yaro Abe ❦❦❦❦❦
  13. Tokyo Kaidô 3, Mochizuki Minetaro ❦❦❦❦
Comics
  1. Monstress 2, Marjorie Liu & Sana Takeda ❦❦❦❦
  2. Phonogram 1, Kieron Gillen & Jamie McKelvie (abandonné)

BD
  1. De cape et de crocs intégrale, Alain Ayroles & Jean-Luc Masbou ❦❦❦❦❦ – en hommage à D.
  2. Ces jours qui disparaissent, Timothé Le Boucher ❦❦❦❦❦
  3. Le bleu est une couleur chaude, Julie Maroh ❦❦❦❦❦ (relecture)
Essai
  1. Nous et les autres, Musée de l’homme et de l’immigration

Source

En septembre

Soupe aux vermicelles
à la cambodgienne
(de mon papa)
Cette semaine…


Champenoise, Dépôt Légal (Paris II)
Cette semaine…

Source inconnue

Cette semaine…

… le numéro de téléphone indiqué sur le site de l’Urssaf renvoie vers une entreprise de peinture… et une interlocutrice tout aussi interloquée que moi

… le voisin est revenu au bout de deux ans d’absence mais est-ce pour sa femme ou son piano ?

… je me suis offert un de ces guides qui me font crier « hiiiiii… »



… exemple de localisation ratée : le site de la China Eastern Online, qui propose un calendrier en coréen et n’accepte que « Beijing » et non « Pékin »

… exemple de site qui rend folle : le site d’Air China, qui est d’une lenteur abominable, tout perclus de bugs

… pour récupérer mon code secret d’accès à mes comptes bancaires, j’ai appelé une conseillère, à qui j’ai dû demander de me confirmer mon année de Pacs et qui m’a envoyé le mot « noix » par SMS pour que je le lui répète – c’est fou comme on peut se sentir proche d’une inconnue en peu de temps

… si je vois le verre à moitié vide, je dirais que j’ai traduit trois mots mardi ; si je choisis de le voir à moitié plein, je dirais que je ne suis plus assujettie à une cadence de traduction infernale. Et que la maison est resplendissante.

… le cours d’aquagym a réussi à transformer ma déprime en ennui profond, si bien que je suis allée m’acheter une part de tarte et des croissants pour le lendemain

… mon nouveau gros bébé est là, fonctionne à merveille et est tout silencieux !

… et après avoir un peu bricolé mon bureau, je me suis même assuré une distance de vision correcte



… mais punaise, One Drive est pire que l’hydre de Lerne

… ultime (?) retournement de situation : il y a un organisme de formation à deux pas de chez moi qui propose des cours de langues individuels ; hop, parlons-en au Fif-pl !

… j’ai goûté ma première figue de Barbarie et l’ai trouvée très moyenne. Mais tout va bien, puisque ma mère m’a fait remarquer qu’elle était pourrie.

… j’ai dévoré, grâce à Armalite, l’excellentissime BD Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher, chez Glénat

… mais quand est-ce qu’on arrête d’écrire « petit(e) » à côté de « Chinois(e) » ? Si si, un(e) Chinois(e) est capable d’être autre chose !

… 130 € de BD amortis grâce à la carte-cadeau de 90 €, voilà qui n’a pas fait avancer ma pile de livres malgré un rythme de lecture de folle furieuse

Et en plus, je triche :
ce manga ne fait pas partie de l’achat sauvage

… qui sont ces gens qui attendent que quelqu’un appuie sur le bouton d’ouverture du métro à leur place ?!

… oh, ma cousine est passée en 5e année de médecine, elle va bientôt pouvoir me guérir de partout

… les vols et les hôtels pour le prochain voyage sont tous bouclés, le monde va s’écrouler

… mais non, maman, ce n’est pas possible de compléter nous-mêmes le formulaire que l’imprimante n’a pas bien imprimé… parce que c’est un formulaire officiel ?!

… entre l’expo consacrée à Mirion Malle et le concert de China Moses, notre automne sera culturel

… gniii, c’est donc pour ça que le débat sur les DRM déchaîne tant les passions : une heure pour convertir mon epub en pdf

… je me maudirai le 3 décembre, devant toutes les questions de japonais auxquelles je n’aurai pas le moindre embryon de réponse

… et pour compenser le peu de photos prises pendant cette semaine pourtant trépidante :


Que votre semaine
soit pleine de mordant !
(haha) (huhu) (non)

Source

Outre mes problèmes de végétarisme, en ce moment, certains sujets tournent en rond dans ma tête. Et tout en haut de la liste trône Hong Kong. J’en ai déjà parlé ici, mais je me surprends à être intarissable sur le sujet, à vouloir en parler encore et encore, pour ne pas oublier.

Cette semaine…

Source

Gros silence après mon bilan de végétarisme à 1 an et à 2 ans, ou encore mon premier gros écart lyonnais raconté ici, et pourtant, ce n’était pas l’envie qui me manquait. Mais pour dire quoi ?

Source

Mangas
  1. Sakura-gari 1, Yuu Watase ❦❦❦
  2. L’attaque des titans 22, Hajime Isayama ❦❦❦❦
BD
  1. Le vent dans les saules, Michel Plessix (RIP) ❦❦❦❦❦

Romans
  1. Le nom du monde est forêt, Ursula Le Guin ❦❦❦❦
  2. La valeur de X, Poppy Z. Brite ❦❦❦❦
  3. Sorceleur : Le dernier vœu, Andrzej Sapkowski ❦❦❦❦❦
  4. Sorceleur : L’épée de la providence, Andrzej Sapkowski ❦❦❦❦


Cette semaine…

… j’ai cuisiné et quand je n’ai pas cuisiné, j’ai été au restaurant : vous êtes prévenu(e)s !

Riso-tatouille, recette de Slowly Veggie

Tomates farcies au boulgour et aux fines herbes
(avant cuisson car après, badaboum),
recette de Slowly Veggie


Source


Cette semaine…

Ceci n’est pas une pipe


Cette semaine a été celle de la guérison !

Depuis la plage d’Étretat

Cette semaine…

Source


Cette semaine…

Source

Mangas
  1. Après la pluie 2, Jun Mayuzuki ❦❦❦❦❦
  2. Dorohedoro 21, Q-Hayashida ❦❦❦❦
  3. Jojo’s Bizarre Adventure 5, Hirohiko Araki ❦❦❦❦
  4. To Your Eternity 2, Yoshitoki Oima ❦❦
  5. My Lesbian Experience With Loneliness, Kabi Nagata ❦❦❦❦
  6. Descending Stories 1, Haruko Kumota ❦❦❦❦

Comics
  1. Reeindeer Boy, Cassandra Jean ❦❦❦❦

BD
  1. La fabrique des corps, Héloïse Chochois ❦❦❦

Romans
  1. Journal d’un chat assassin, Anne Fine ❦❦❦❦❦
  2. La horde du contrevent, Alain Damasio ❦❦❦❦
  3. Le dit d’Aka, Ursula Le Guin ❦❦❦

Revues
  1. Frustration ❦❦❦❦❦
  2. Respire ❦❦
(je sais, c’est étrange de noter des revues – et de noter des livres tout court, avec des cœurs qui plus est)
Source : Cowpea

Le bilan habituel, assez riche ce mois-ci !
Source

Cette semaine tranquille…
Source
Cette semaine…


Source

Des nouvelles de mes résolutions pour 2017, trois mois après le premier bilan.


1. Arriver en avance à tous mes rendez-vous 
Je crois que c’est acquis : je suis redevenue une personne ponctuelle (si celles et ceux qui me fréquentent ne sont pas d’accord, qu’ils et elles se manifestent ;)). En tout cas, j’ai bien pris garde à sortir très en avance pour arriver à peu près à l’heure, pour tous mes rendez-vous « importants » ou non. Le RER ne s’améliore pas d’année en année, ce n’est pas un scoop, mais mon entourage n’a pas à le subir par mes retards… Une bonne habitude de reprise, même si ce n’était pas la plus difficile !

2. Être moins passive
J’ai l’impression d’avoir plus progressé sur ce point qu’en mars. Je m’admets plus systématiquement ce qui me fait peur, m’inquiète et me pose problème, si bien que je trouve plus souvent des solutions toutes simples qui me pendent au nez. Ça m’arrive notamment au travail, où, en m’avouant plus vite mes faiblesses, je ne me coince pas stupidement et mieux, je prends aussi plus conscience de mes forces. Dans ma vie privée, j’essaie aussi d’être plus systématique dans mes prises de décision et dans la résolution des conflits (internes ou externes). Globalement, je sens donc du mieux, même si le syndrome de l’imposteur refait parfois surface ou si je manque encore d’assurance dans certaines situations. Et surtout, je me sens plus honnête, plus en accord avec moi-même.

3. M’améliorer mentalement et faire plus souvent appel à ma mémoire
Je continue de travailler ma mémoire, même si mes insomnies en début de mois m’ont fait prendre conscience du fait que ma « bonne mémoire d’avant » était le fruit de beaucoup de ressassement et de nuits blanches ! Je ne vais donc pas me plaindre de dormir comme un bébé sauf quand il fait trop chaud. Et comme les choses sont bien faites et que le cerveau est un muscle, j’arrive quand même à le dresser sans qu’il rechigne trop. Du coup, sans être capable de retenir des phrases entières rien qu’en les lisant – comme c’était le cas quand j’étais ado, au point que c’en était fatigant – j’apprends à me faire confiance pour les chiffres et adresses que j’ai mémorisés, à ne pas brandir le téléphone au moindre doute, à essayer de retracer une chronologie logique dans ma tête quand on m’interroge sur des événements passés.

4. Passer plus de temps avec mes parents et de manière plus spontanée
Dès les premiers signes de la Détente entre mes parents, j’ai été encore plus présente pour eux et le voyage en Chine est de nouveau d’actualité. Bon, après plusieurs semaines de construction d’un itinéraire, ils sont partis en croisière et en voyage dans les Antilles, donc il va falloir vite remettre le sujet sur le tapis avant la prochaine Grande Dispute, mais sinon, tout baigne. Je me suis encore plus rapprochée d’eux, sans atteindre les situations malsaines qu’on a pu avoir par le passé, et à l’inverse, je me suis éloignée de ma famille « élargie ». Qui me tape un peu sur les nerfs, me déçoit, ne se rappelle même pas mon anniversaire… Le sujet de la famille me reviendra forcément dans la figure un jour ou un autre, mais en attendant, je n’ai absolument pas envie de m’appesantir dessus. Priorité à mes parents.

5. Épargner
Chaque trimestre, le même cirque : je gagne bien ma vie, j’épargne pas mal, puis je fais de gros chèques bien douloureux. Pour diverses choses mais aussi et surtout pour l’Urssaf et le RSI. Je ne me plains pas car ce sont mes obligations fiscales, mais ouille quand même pour ma double peine régularisation + recalcul des cotisations. Cela dit, je suis quand même contente car une fois ces sommes monstrueuses réglées (fin novembre), j’attaquerai ma 3e année en professionnelle libérale (et 4e d’indépendante), mes cotisations reflèteront plus fidèlement mes revenus et je serai vraiment parée. J’ai hâte.

6. Rationaliser mes dépenses
Étrangement, je ne me suis pas torturé l’esprit sur mes dépenses. Ou plutôt, comme d’habitude, je n’ai pas trop regardé à la dépense quand il s’agissait de livres et de bouffe (dans la limite du raisonnable, sachant que je vais beaucoup moins au restaurant qu’avant), et je n’ai pas le souvenir d’avoir fait beaucoup d’achats superflus, regrettables ou compulsifs. Et je m’en réjouis bien évidemment.
Source
Incroyable, mais vrai : je vais parler d’un restaurant français situé dans le XIIIe arrondissement de Paris. Incroyable car, aussi stupide que ce soit, quand je veux manger de la cuisine française, je ne pense pas spontanément à ce coin de Paris, qui fourmille de restaurants asiatiques auxquels je suis d’autant plus attachée que j’ai déménagé en proche banlieue. Par exemple, le restaurant La Lune, qui faisait de formidables soupes de pâtes de riz aux fines tranches de bœuf tout juste cuites et qui avait le mérite d’ouvrir dès 5 heures du matin, ce qui me faisait l’associer aux départs de vacances en Asie.
Mais je m’égare… car La Lune a laissé place à un restaurant d’inspiration française, L’Hommage, qui est, me semble-t-il, tenu par la jeune génération de la même famille. La boucle étant bouclée, il ne m’en pas fallu plus pour y traîner mes parents la veille de mon anniversaire et découvrir ce qui se cache derrière cette belle déco contemporaine coincée entre salon de coiffure, rôtisserie, buffet à volonté et supermarché « exotique »…


Source
Cette semaine…

Source

Cette semaine bien remplie…

Source

En juin




Cette semaine…

Source

Changement de formule : je renonce à détailler mes lectures mois par mois, car ça me prend un temps fou et surtout, j’ai l’impression de me répéter en permanence. Je tâcherai plutôt de parler plus en détail de certains livres qui m’ont particulièrement marquée, mais finis les couvertures et les résumés, bonjour la notation de 0 à 5. Comme d’habitude, le billet se poursuit dans les commentaires, si vous voulez parler de l’un ou l’autre livre ;)


Mangas
  1.     Tokyo Kaidô 2, Minetarô Mochizuki ❦❦❦❦
  2.     Tokyo Alien Bros 1, Keigo Shinzô ❦❦❦❦
  3.     Billy Bat 20, Naoki Urasawa (dernier volume) ❦❦❦❦
  4.     Short Love Stories, Io Sakisaka 1 ❦❦❦
  5.     To Your Eternity 1, Yoshitoki Oima  ❦❦❦
  6.     Dragon Seekers 3, Hideyuki Yonehara  ❦❦❦
  7.     Jojolion 4, Hirohiko Araki  ❦❦❦❦❦
  8.     Gloutons et Dragons, Ryôko Kui ❦❦❦❦

Comics
  1.     Walking Dead 27, Kirkman/Moore – abandon du volume et de la série au bout de 20 pages
  2.     Angel & Faith 3, 4 et 5, Gage/divers (dernier volume) ❦❦❦❦❦
  3.     Willow: Wonderland, Gage/Parker/Ching  ❦❦❦❦
  4.     The Autumnlands 2, Busiek/Dewey  ❦❦
  5.     Miss Marvel 2, 3, 4 et 5, Wilson/divers ❦❦❦❦

BD européennes
  1.     Pause, FabCaro ❦❦❦❦
  2.     Le Château des étoiles 3, Alex Alice ❦❦❦❦
  3.     J’aime le nâtto, Julie Blanchin ❦❦❦❦
  4.     À boire et à manger, Guillaume Long et Sonia Ezgulian  ❦❦❦❦
  5.     Les sentiments du Prince Charles, Liv Strömquist  ❦❦❦❦

Romans
  1.     La cité des illusions, Ursula K. Le Guin ❦❦❦❦
  2.     Planète d’exil, Ursula K. Le Guin ❦❦❦
  3.     L’effet churten, Ursula K. Le Guin ❦❦❦❦❦
Source

Cette semaine a été un hymne à la paresse…

Lundi : après un énième essai, me résoudre à retourner ma robe Zara | traiter à toute vitesse les e-mails qui arrivent en pagaille | sortir de sous le tapis les 4 000 mots que j’avais planqués | recevoir mes nouvelles sandales | ainsi qu’un petit colis de yaoï | ne pas avoir prévu 38 heures de train entre deux villes chinoises | et trouver une solution aérienne | rencontrer le succès sur Instagram avec mes aubergines effilochées à la chinoise | être un peu déçue de mon rendez-vous chez le pneumologue, qui ne fait pas avancer les choses

Allez, on va dire que le monde est prêt
pour mes pieds non pédicurés…
Argh, le meilleur du lot, Goodbye Lilac,
a été coupé de l’image à cause de mes gros doigts
Mardi : envoyer ma petite rédaction en japonais avec le sentiment du devoir accompli | en avoir pour près de 130 € de croquettes, litière et phéromones | être un peu plus productive que la veille | mais mourir en faisant le planning de la semaine prochaine | ne même pas avoir assez de concentration pour enchaîner les sitcoms | songer à passer la nuit sur le balcon

Chaaaaaud T_T
Mercredi : rentrer de chez la vétérinaire avec les deux chats vaccinés et mes bras courbaturés | me diriger vers le Carrousel du Louvre pour y retrouver Malena | réussir à tourner en rond autour de la Place, incapable de me repérer et perdant patience sous la chaleur | me réfugier chez Mariage Frères et écouter avec attention un serveur proposer un « faïnancher wize matcha » à un touriste | passer un court, mais super moment avec Malena | rentrer assister à l’AG des copropriétaires | encore plus mouvementée que d’habitude mais les choses bougent ! | et finir sur des sushis, évidemment

Melting Frost : sorbet matcha/mandarine, sorbet « Opéra Blue »,
glace au thé « Paris-Marais », caramel à la fleur de sel et macaron glacé
Jeudi : réussir à dormir en mettant les deux ventilateurs dans la chambre et deux boules quiès dans mes oreilles pour en atténuer le bruit | me demander qui peut aimer l’été, entre la chaleur, l’apathie subséquente, les moustiques, la pollution, les travaux de voirie et les allergies | en avoir les sens perturbés et regarder amoureusement mes chaussures en les prenant pour Otak | surveiller maladivement l’évolution météorologique | bénir l’arrivée du vent pendant le cours de japonais | passer la soirée au fond du transat, sur le balcon, à manger, lire et jouer à Mario Kart avec monsieur

Vendredi : attendre beaucoup du Messie des stores | sécher la piscine

Samedi : sécher la piscine (bis) | faire un repas de travail dans un lieu branchouille mais sympa, The Hood | faire un petit tour au Festiv’ Nation | nous faire dédicacer Banana Girl par Kei Lam et Tristan & Yseult par Singeon | rentrer avec une BD imprévue et une affiche magnifique | reporter la visite chez mes parents | tomber sur l’événement d’art urbain de la ville et être ravie de voir enfin de l’activité | dîner d’un mafé passable | regarder Gorilles dans la brume avec Sigourney Weaver

Reproduction d’une planche
du Château des étoiles, d’Alex Alice
Dédicace de Kei Lam
Affiche Tristan & Yseult,
une très belle BD
 



 


 

L’appel de la montagne…
Dimanche : suite à un coucher tardif, sécher l’exposition du jour | sécher la piscine (ter) | réviser mon examen de japonais sur le balcon | et cuisiner des poireaux à la vinaigrette pour la première fois


Bonus :



Sur ce, je vous souhaite une belle semaine
et me souhaite plus d’activité physique xD