The Sandman est un comics dirigé par Neil Gaiman, auteur britannique de livres fantastiques et de fantasy, et co-dessiné par une poignée d’artistes américains internationalement reconnus. Je vous fais grâce de la liste qui n’aurait aucun sens, je ne les connais vraiment pas.

Alors que je m’attendais à un film assez difficile à comprendre, il se révèle relativement grand public.

En effet, le postulat de base est simple : des oreillettes permettant de pénétrer dans les rêves ont été créées. Puis elles ont été volées. Il y a alors danger parce que le voleur pourrait s’en servir pour pirater l’inconscient de chacun. On découvre ensuite qu’il peut même pirater le conscient, à n’importe quel moment, que son propriétaire soit éveillé ou endormi. Course-poursuite dans les deux mondes pour mettre fin à ce terrorisme des esprits.