Source

Aujourd’hui, j’aurais voulu publier mon avis sur mes lectures de juillet à septembre, mais devant l’ampleur titanesque de la tâche, j’ai lâchement abandonné : 40 lectures, autant de couvertures (si ce n’est plus) et de petites notes, ça prend du temps.
Alors je préfère vous faire une petite liste de cœurs, repérée chez titite, qui l’a repérée chez Fedora.


Source


En septembre
 
1. Décider définitivement de mon implication ou non dans ce fameux projet de traduction littéraire

Pour être honnête, ayant oublié de me noter cet objectif dans mon téléphone, je l’ai même presque oublié. Ce qui en dit long sur mon désir d’implication… Les choses ne sont pas figées a priori, je devrais avoir le temps de retourner ma veste, mais la motivation n’est pas à son comble. Et oui, je suis cryptique.
Objectif atteint, j’imagine

2. Tester une salle de sport (et si possible, ne pas en partir en courant) (ni en marchant)

Incroyable, mais vrai : je me suis inscrite à un centre sportif avec piscine (à débordement, donc) et quelques machines. Reste maintenant à rentabiliser mon abonnement.
Objectif atteint à 100 %

3. Réserver l’hôtel pour mon mini-séjour à Besançon
Fait, un petit Ibis sans prétention. Le bel hôtel de charme sera pour un prochain voyage.
Objectif atteint à 100 %

4. Visiter le Jardin d’agronomie tropicale de Nogent
Fait avec beaucoup de plaisir, par un samedi avant la rentrée où il était quasi-désert. Par contre, je ne retrouve plus les photos, que j’ai peut-être supprimées par erreur.
Objectif atteint à 100 %

5. Faire ma comptabilité
L’Arlésienne. Le fait que la deadline est début 2017 ne me motive sans doute pas, mais il faudrait tout de même que je ne prenne pas de retard.
Objectif atteint à 0 %, reporté

6. Réviser mes cours de japonais
Ce sera plutôt début octobre, juste avant de passer l’examen, histoire de ne pas avoir le temps d’oublier.
Objectif reporté

7. Faire une demande de permis international
J’ai appris que mon permis était valable dans l’UE et certains autres pays, mais je me suis quand même motivée à déposer une demande.
Objectif atteint à 100 %

8. Commander des Gambettes Boxes
Et hop, un abonnement de 3 mois, commandé un peu trop tôt, puisque quelques jours après, je recevais un code promo pour recevoir chaque mois 3 collants au lieu de 2, snif.
Objectif atteint à 100 %

9. M’inscrire à des cours de dégustation du thé
C’est parti pour un cycle de cinq cours de base à l’École du thé. Je m’inscrirai à des cours plus avancés d’ici novembre, une fois que j’aurai assimilé les enseignements.
Objectif atteint à 100 %

10. Voir avec les voisins pour louer une place de parking
Vu, je sais quelle sera ma place et quel est le montant du loyer. Ne reste plus qu’à attendre que la voiture me soit remise.
Objectif atteint à 100 %

11. Trouver le temps d’aller à Ikea
Pas eu envie, c’est reporté à la semaine prochaine.
Objectif atteint à 0 %, reporté


En octobre
  1. Vérifier que je suis bien affiliée au RSI
  2. Faire (enfin) ma comptabilité
  3. Prendre une petite semaine off pour lire
  4. Lister au fur et à mesure le type de documents que je traduis et leur domaine, pour mes statistiques
  5. Tester la fish pedicure (voire manucure !)
  6. Respecter les lots de lecture que je me suis imposés
  7. Réviser mes cours de japonais
  8. Liquider – d’une manière ou d’une autre – mes herbes aromatiques à tisanes
  9. Changer de formule de mutuelle
  10. Résilier un service inutile associé à ma carte bancaire
  11. Acheter le coffret de la série Torchwood
  12. Faire faire un double des clés
Source
Cette semaine…
Source

Cette semaine…


Hotel Singapura, j’en ai repéré l’affiche en voiture et, sans trop me renseigner, je me suis casé une séance cinéma avant qu’il ne disparaisse des écrans. Une intrigue qui se passe dans un hôtel, à Singapour, avec des acteurs peu connus en Occident : je me doutais que ce ne serait pas le dernier blockbuster. Profitant d’une accalmie dans mes commandes, je me suis rendue dans la salle la plus proche de chez moi, dont la caissière m’a en plus demandé si je bénéficiais du tarif étudiants, me faisant répondre par des couinements de joie.
Une fois installée, je commençais à me faire à l’idée d’avoir la salle tout entière pour moi lorsque sont arrivés d’abord un homme, puis deux autres couples. Six : ça faisait presque beaucoup !